3 choses à savoir sur les aboiements

🐕 Ah les aboiements ! Ils nous dérangent, perturbent nos voisins, amis, etc . Mais ils nous donnent surtout de précieuses informations sur notre chien. 

Ci-dessous, tu trouveras 2 situations relatives aux aboiements lors de croisements et aux aboiements depuis le balcon, la terrasse ou le jardin. De précieuses informations seront transmises pour faire cesser les aboiements de notre chien en traitant ce problème globalement. 

Dans la troisième partie, on répondra à la question “faut-il apprendre ou non à son chien à aboyer sur commande ? 

1. Mon chien aboie lors de croisements avec d'autres chiens

Pour pouvoir comprendre pourquoi mon chien aboie sur les autres chiens, il faut s’intéresser à l’origine de son comportement. Pour ce faire, voici les 3 questions à se poser (dans cet ordre là) pour comprendre la cause de son comportement :  

Etape 1. Est-ce que mon chien pourrait avoir des douleurs ?

Celles-ci pourraient le conduire à aboyer. En effet, si mon chien a de l’arthrose par exemple, il pourrait avoir ce comportement pour mettre à distance l’autre chien car il craint d’avoir mal en jouant. 

⚠️Dans le cas où l’on suspecte un problème physique, il est nécessaire de consulter son vétérinaire. 

Etape 2. Est-ce que tous les besoins de mon chien sont bien remplis et équilibrés ?

 

En effet, pour que mon chien soit “bien dans ses pattes” un ensemble d’actions peuvent lui être proposées pour répondre aux différentes facettes de ses besoins, c’est-à-dire des activités physique (comme la promenade), cognitive (comme les jeux d’intelligence, l’éducation), olfactive (comme le flair, tu peux écouter l’interview de Natalie sur le noseworK, KEZAKO ?) et sociale (comme des rencontres d’humains et de chiens). Les proportions de celles-ci peuvent varier en fonction de chaque chien (selon son âge, ses préférences, etc). 

Le cours en ligne Fatiguer son chien intelligemment aide à construire un programme du tonnerre pour son chien. 

Etape 3. Quelle est l’émotion de mon chien lorsqu’il aboie ? 

 

En effet, tout comme moi mon chien est un être aux multiples émotions. Ainsi il pourrait avoir peur, vouloir éloigner l’autre chien car il ne veut pas de contact ou encore être frustré de ne pouvoir aller jouer librement. 

Lorsque j’ai identifié l’émotion de mon chien, il sera question de lui apprendre un autre comportement comme s’asseoir et regarder le chien passer. Pour ce faire, il sera important de respecter la distance correspondant à la zone de confort de mon chien. Elle dépendra de chaque situation (par exemple : petit ou grand chien, en laisse ou non, attitude de l’autre chien, etc). La lecture du langage du corps de mon chien (body language) me permettra de la définir. Lorsque la distance est respectée, je vais créer une association positive pour mon chien en lui donnant quelque chose qu’il aime (friandise, jouet, etc). Ceci afin de compenser le fait qu’on ira pas, par exemple, dire “bonjour” à ce chien là. 

Le cours en ligne TRADUC’CHIEN peut t’aider à comprendre comment le chien communiquer avec les autres chiens et comment réagir. 

2. Comment arrêter les aboiements de mon chien depuis le balcon, la terrasse ou le jardin

Il s’agit de s’intéresser aux aboiements qui ont lieu depuis le jardin ou la terrasse contre un humain, un chien ou quelque chose qui passe. A nouveau, voici les 2 questions à se poser.

Est-ce que tous les besoins de mon chien sont bien remplis et équilibrés ?

En effet si les besoins de mon chien ne sont pas remplis, celui-ci risque de trouver intéressant de “commenter” tout passage devant chez lui. C’est un peu sa télé à lui. Un meilleur équilibre permettra au chien d’être plus calme, serein sur le balcon/terrasse ou dans le jardin.
 

Quelle est l’émotion de mon chien lorsqu’il aboie ? 

Ce point permettra de définir si le chien est frustré car il a envie de jouer ou alors s’il est fâché et garde sa maison, etc.
 
 ⚠️Il est important de préciser que tous les chiens, de toutes les races, ont un instinct de protéger leur chez-soi. Celui-ci est naturel et peut être plus ou moins prononcé. La vidéo sur les 10 groupes de races différentes est intéressante pour obtenir plus de détail. 
 
Quelque soit l’émotion identifiée, il est possible de faire les aménagements suivants :
  • masquer la visibilité (avec des roseaux, du carton, du bois, du tissu épais, etc). Il est possible que le fait de cacher au chien ce qui passe dehors règle totalement la situation. 
  • accompagner son chien lors des sorties sur le balcon, terrasse ou jardin, c’est-à-dire ne jamais le laisser sortir seul. Ceci car il connait l’endroit par coeur et que du coup le lieu n’est plus intéressant. Il risque donc de s’ennuyer. En y allant avec lui, il est possible de jouer avec, de lui donner quelque chose à faire comme chercher des friandises dans l’herbe, de lui faire un aménagement alimentaire, etc. Aussi, comme le chien est occupé, il ne développera pas des comportements indésirables. 
  • établir une condition de sortie, c’est-à-dire que dans le jardin on n’aboie pas. Pour ce faire, à l’instant même où le chien aboie, je le ramène à l’intérieur. Il est conseillé de laisser une petite longe afin de pouvoir le diriger facilement. Le but n’est pas qu’il y ait un conflit, de cris ou des tensions. Aussi, il suffit de poser le pied sur la longe, de s’en saisir et de rentrer le chien en fermant la porte derrière lui. En ayant systématiquement ce comportement, le chien va vite comprendre que le lieu est accessible uniquement sans aboyer. Il est possible que le chien préfère rester à l’intérieur car il lui est trop difficile de respecter cette condition. Cependant, avec ce procédé le chien a compris les règles et a le choix. Par la suite, il faudra développer une association positive avec ce qui fait aboyer le chien (facteur, autre chien, voiture, etc). Pour ce faire, il sera possible de lancer des gourmandises lors des passages qui déclenchent les aboiements. Ainsi, le chien comprendra que lorsque, par exemple, une personne passe il reçoit quelque chose d’agréable et qu’il n’y a pas de danger comme il l’avait pensé. Avec ce procédé, l’émotion du chien devrait changer.

3. Apprendre à mon chien à aboyer sur commande, bonne ou mauvaise idée ?

Très clairement, la réponse est non ! Voici 3 raisons expliquant pourquoi. 

  • ⚠️ Les aboiements ne correspondent qu’à l’expression d’une tension à l’intérieur du chien. Ainsi ne pas aboyer ne change pas les émotions ressenties. Donc ne pas aboyer ne veut pas dire que la situation est résolue. En effet, le chien risque de produire d’autres comportements non désirés comme tirer sur sa laisse, monter sur quelqu’un, etc. 
  • ⚠️ Si le chien apprend à aboyer, il va avoir envie d’aboyer. En effet, l’apprentissage en renforcement positif fait que le chien aime les exercices qu’il a appris. Un des risque est que le chien qui aboyait que par peur commence à aboyer par plaisir (l’aboiement engendre le circuit des récompenses, cela peut même devenir autorenforçateur). 
  • ⚠️En éducation positive, l’objectif n’est pas de faire disparaître un comportement mais plutôt d’apprendre au chien un comportement alternatif. L’idée est donc de montrer au chien qu’il peut faire autre chose en lui donnant une autre mission, une autre tâche ou en changeant son émotion. Ainsi, le problème est résolu en profondeur et non seulement à la surface.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Notre mission ? Rendre l'éducation canine fun et accessible à tous. Une éducation positive, moderne, bienveillante et respectueuse pour toi et ton chien.


Abonne-toi à notre newsletter
En t'abonnant, tu auras accès à la vidéo offerte "Les 5 clés R.E.L.A.X. pour créer une relation complice avec ton chien".

@ copyright 2022 | Eduzen-Academy – Tous droits réservés – Mentions LégalesConditions générales de ventePolitique de confidentialité
Site réalisé avec ❤ par unyque.ch et Graphicatelier