5. Les éducations canines, comment faire le tri ?

Ah, les chiens… tout le monde à son mot à dire. Vétos, voisins, promeneurs…  Sans parler de Google et Facebook.

Et pourtant, pas 2 réponses ne se ressemblent. Toutes semblent être logiques et faire du sens ! Alors, comment faire des choix ? Je propose 3 questions à vous poser pour vous aider à faire le tri dans les informations :

  1. Est-ce que la personne est formée dans le domaine qui me questionne. Avoir des chiens depuis 20 ans ne veut pas dire grand-chose : je mange des gâteaux depuis 20 ans et je ne suis pas patissière pour autant (Malheureusement !). Ensuite, “les chiens”, c’est vaste. Tout comme pour les humains, il existe différents corps de métiers chez les chiens, dont chacun représentent quelques années d’études : éducateur, toiletteur, promeneur, vétérinaire, entraîneurs d’agility… Chacun son domaine ! Même chez les vétérinaires il y a plusieurs spécialités.  D’ailleurs, inversement, ne demandez pas de conseils de nutrition ou de santé à votre éducateur canin, mais bien à votre vétérinaire !
  1. Est-ce que la personne continue de se former ? Car avoir un diplôme d’il y a 10 ans, ce n’est pas un souci à condition que l’on se forme chaque année.  En effet l’éducation canine basée sur la science évolue (car la science évolue), surtout dans nos pays où nous avons été très en retard sur l’application de la science.
  1. Une fois que vous avez estimé que la personne est qualifiée pour vous donner des conseils, est-ce que vous vous sentez à l’aise avec l’application de ce conseil ? Vous pouvez y réfléchir plusieurs jours, prendre un autre avis, vous n’êtes pas obligé d’appliquer tout de suite ce qu’on vous dit, surtout si vous avez l’impression que ça peut avoir des répercussions. Et cela compte pour ce que je vous dis aussi !!! Il est important je pense d’avoir un esprit critique et de pouvoir prendre du recul. Et surtout, si vous ne voulez pas faire quelque chose à votre chien pour des raisons qui vous appartiennent, même si le meilleur spécialiste du monde vous le dit, ne vous forcez pas.

Le même schéma s’applique pour la lecture de livre, blogs, vidéos internet, etc : qui est l’auteur ? est-il qualifié, expérimenté, se forme-t-il régulièrement ? Si le livre est vieux, probablement qu’une bonne partie des infos sont obsolètes. Pareil pour un article de blog.

Les éducations canines

En très très simplifié, il existe 2 courants d’éducation. L’éducation coercitive, et l’éducation positive (eux-mêmes divisés en plusieurs sous-catégories). 

Attention, parfois la limite est floue, et parfois certains se disent en éducation positive mais dans les faits, involontairement, il y a une partie qui est coercitive.

Rapidement, et je ne vais pas m’étaler sur le sujet, l’éducation coercitive est basée sur la punition (punition = faire diminuer un comportement), ce qui est dangereux. Il ne s’agit pas de se demander si elle est efficace ou pas, mais à quel prix. Même si c’est efficace, sur du court terme sur une action précise, est-ce que mon chien n’a pas développé d’autres peurs ? Les chiens fonctionnent par association. Ils font des associations entre des éléments, et des conséquences. Si les conséquences sont négatives, ils font des associations négatives. Donc après ils vont avoir une liste de choses « à se méfier ». Dans cette liste il peut y avoir… vous-même ! L’éducation coercitive est dangereuse car on ne contrôle pas l’association que le chien fait, et parfois il peut associer la conséquence négative à la poubelle, à vous, aux enfants, aux autres chiens, etc…  Et les problèmes peuvent ressortir ailleurs.

L’éducation positive dans le sens où je l’entends, non seulement utilise le renforcement positif, mais surtout s’intéresse aux émotions du chien. C’est pourquoi je parle d’éducation « bienveillante ». Il s’agit ici de respecter son émotionnel pour le permettre d’avancer à son rythme et éviter donc les problèmes de comportement.

Si on n’anticipe pas, et que le comportement apparaît, il est ensuite très difficile de rester positif (une fois que mon billet de 1000.- est dans sa bouche…. Oups.). Anticiper, c’est la meilleure compétence qu’un propriétaire de chien peut développer !

Anticiper, concrètement, ça veut dire : est-ce que j’ai bien rangé mes chaussures ? Est-ce que mon chien est prêt à partir pour 5h de train (est-ce que j’ai bien commencé par 30 secondes, puis 1min, etc, jusqu’à 5h ?), est-ce que mon chien est capable de rester seul quand je vais recommencer le travail ? Est-ce qu’il va être à l’aise quand il va rencontrer tel chien un peu brusque, ou devrais-je éviter la rencontre ?

En effet, on a souvent tendance à dire « je veux que mon chien arrête d’aboyer, arrête de tirer, arrête de ronger mes chaussures, etc. ». Ok, mais un chien, c’est un être vivant, on ne peut pas supprimer un comportement sans le remplacer par un autre (sinon, c’est qu’il n’est plus vivant). Un chien ne peut pas « ne rien faire ». Et en plus, ce n’est pas ce que vous voulez vraiment, sinon vous aurez acheté une peluche, n’est-ce pas ? On aime que nos chiens soient plein de vie.

Alors, qu’est-ce que je veux ?

Par exemple, au lieu de sauter sur les gens… je veux qu’il se mette assis pour leur dire bonjour.

Au lieu de ronger mes chaussures… je veux qu’il ronge un os.

Au lieu d’aboyer… je veux qu’il se couche.

Au lieu de tirer en laisse… je veux qu’il ralentisse son rythme dès que la laisse commence à se tendre.

Ah ! Là, on peut commencer à faire des apprentissages, alors ! Et donc on peut faire ces apprentissages en éducation positive. Je peux apprendre à mon chien que le meilleur moyen d’obtenir X ou Y (dire bonjour, aller sur une odeur, etc.) c’est de faire le comportement A ou B. Bingo ! Mon chien se sent gagnant, moi je me sens gagnant, mes chaussures aussi, l’invité aussi, bref, c’est top.

Et grâce à un tel procédé de « gagnant-gagnant », la relation entre mon chien et moi est renforcée au lieu d’être empirée. Faites donc toujours un échange. Si vous lui enlevez ce qu’il a sans rien lui donner en échange, il ne comprendra pas !

Je télécharge mes 16 documents complémentaires au cours :

Documents education canine moderne

Choisissez votre devise

Découvrez l’univers bienfaisant et apaisant du massage canin

Inscris-toi à cette Cani-Classe le mercredi 13 mars

Massage canin