Les 10 clés de la propreté chez le chiot !

Cet article parle de propreté chez le chien. Ce vaste problème concerne les chiots et les chiens adultes. 

⚠️ tu ne recevras pas ici de recettes magiques qui s’appliquent à tous les chiens! 

Chaque comportement que ton chien va faire est un signe de communication, avec celui-ci il veut te dire quelque chose. Du coup, en tant d’éducatrice canine, je suis une interprète pour t’aider à comprendre ce que ton chien essaie de te communiquer, quels sont ses besoins.

Cet article est fait de 4 parties : 

Partie 1 : 3 étapes importantes à comprendre

Partie 2 : 10 clés pour mieux comprendre la propreté chez le chiot

Partie 3 : combien de temps pour un chiot propre ?

Partie 4 : conclusion

3 étapes importantes à comprendre

➡️ Etape 1 : comprendre les différentes définitions de la propreté

En effet, selon le dictionnaire canin ou humain, elle n’est pas la même! Pour l’humain🧑‍🦲 : le chien ne doit pas faire à l’intérieur, doit se retenir et le faire que sur demande. Cette définition est très différente pour un chien 🐕, pour qui cela signifie : je ne fais pas mes besoins où je mange, où je dors et où je joue. 

⚠️ est-ce que tu as remarqué que le chien est la seule espèce sur cette planète 🌍 à ne pas pouvoir faire ses besoins quand il veut ? En effet, le🐴 peut faire dans son box, le 🐈 dans sa litière ou le 🐇 dans sa cage, il n’y a que le 🐕 qui n’a pas le droit de faire quand il a besoin. 

➡️ Etape 2 : comment traduire ma définition pour que mon chien la comprenne ?

Après avoir bien compris les différences entre les définitions humaine et canine, je dois pouvoir traduire ma vision à mon chien. En effet, il s’agit de lui faire comprendre quelle est ma définition de la propreté et ce que j’attends de lui. Ma communication doit donc être claire et cohérente pour que mon chien puisse traduire cela dans son langage canin. 

⚠️ ne pense pas que ton chien se venge car il a fait 💩 sur ton lit. Ce n’est pas du tout cela, c’est juste qu’il n’a pas supporté le changement de croquettes, qu’il ne pouvait pas se retenir et que c’était une matière très agréable pour faire ses besoins et qui ressemble beaucoup à l’herbe contrairement au parquet. Et oui, c’est comme toute chose, lorsque je veux apprendre quelque chose à mon chien, j’ai d’abord besoin de comprendre son langage et de savoir comment les chiens apprennent. Pour ceci, notre article les 4 règles d’or en éducation positive peut t’aider pour tous les apprentissages que tu voudras faire avec ton 🐕 .

➡️ Etape 3 : l'âge a son importance

Il s’agit de différencier les chiots des adultes. Ceci car les chiots ne peuvent physiquement pas se retenir tout de suite. C’est un apprentissage physiologique qu’ils ont besoin de faire. Par contre, pour un chien adulte “mal propre” au sens des humains, il peut y avoir beaucoup d’autres enjeux et d’autres choses à prendre en compte. Ce sera l’objet d’un prochain article😊. N’hésite pas à inscrire un commentaire si cela te serait utile! 

10 clés pour mieux comprendre la propreté chez le chiot

🗝️ numéro 1

Comme tu l’as bien compris, dans le dictionnaire canin, un chien est naturellement propre car il ne fait pas ses besoins là où il mange et là où il dort. Donc utilisons cette aptitude naturelle qu’à le chiot, c’est-à-dire partons de son point de vue pour l’amener au nôtre. Ceci en utilisant un parc à chiot qui correspondra à une petite chambre pour le chiot dans laquelle il va manger🍴, dormir💤, jouer🪀, etc. Tu peux être assez certain qu’à cet endroit-là, il ne fera pas ses besoins car l’espace est petit et qu’il ne veut pas faire à côté de là où il mange🫘. C’est à toi ensuite de le sortir ☀️régulièrement 🌧️ et bien sûr de t’assurer qu’il a déjà fait ses besoins avant de passer un petit moment dans le parc. Donc tout moment où tu ne peux pas être dehors, tu ne peux pas t’occuper ou être super attentif à ton chiot, tu peux le mettre dans ce petit espace où il va commencer plus facilement à se retenir. 

⚠️ il n’est pas question de laisser le chiot dans le parc toute la journée mais uniquement dans les moments où tu ne peux pas être attentif et le sortir dès qu’il en aurait besoin. 

Petit à petit, tu vas pouvoir agrandir la chambre de ton chiot jusqu’à ce qu’elle atteigne la taille de l’espace où tu souhaites que ton chien puisse vivre. Il sera ainsi propre dans cet endroit car il considérera que tout cela est chez lui. Après, patience car tout cela prend un peu de temps 🕰️

🗝️ numéro 2

Être prêt à sortir son chiot environ 150 fois par jour, c’est-à-dire dès qu’il a bu, dès qu’il a mangé🍴, dès qu’il a joué🪀, dès qu’il se réveille d’une sieste💤 ou encore dès qu’il est excité🥳. Tous ces moments-là laissent l’occasion à ton chiot de pouvoir faire ses besoins dehors. Lorsqu’il a terminé, récompense le en lui disant “ouiiii, bravo, c’est super, je suis super content” pour l’encourager à continuer de faire ses besoins dehors. 

Pour plus d’informations sur les marqueurs (ouiiii, bravo, clique, etc) en éducation positive, voici un autre article : qu’est-ce que le clicker ?

🗝️ numéro 3

Il s’agit d’apprendre à observer ton chiot. Connais-tu les signes qui précèdent son besoin pressant ? Est-ce qu’il tourne en rond 🔄? Est-ce qu’il se tortille ? Est-ce qu’il renifle ? Est-ce qu’il va dans une autre pièce ? Est-ce qu’il cherche un tapis ? Toutes ces informations-là sont des indications comme quoi il a besoin d’aller ☀️dehors 🌧️. Tu peux aussi lui demander de s’asseoir devant la porte avant de l’ouvrir🚪 pour qu’il commence de lui-même à apprendre à réclamer en s’asseyant derrière la porte plutôt qu’en allant renifler ou tourner en rond. 

 

🗝️ numéro 4

Il est question d’enlever tous les tapis, toutes les matières qui pourraient donner envie à ton chiot de se soulager dessus et qui surtout ne se lavent🧽 pas suffisamment bien, c’est-à-dire où les odeurs seraient difficiles à enlever🦨. Le risque dans ce cas, est que le chiot aura envie de retourner à cet endroit. Les premières semaines, c’est vraiment important d’enlever tout ce qui est possible par terre.

🗝️ numéro 5

Sois patient-e! Cela peut prendre du temps, c’est-à-dire le temps 🕰️que ton chiot réussisse à contrôler ses sphincters. Cela dépend vraiment d’un chiot à l’autre. Certains peuvent déjà le faire quasiment à l’élevage si l’éleveur ou l’éleveuse a déjà commencé le travail. Pour d’autres, plus de temps est nécessaire. C’est vraiment quelque chose de physiologique donc prends le tempset ne sois pas stressé.

🗝️ numéro 6

Choisis bien ses toilettes🚾! Certains chiens aiment mieux certaines matières que d’autres comme l’herbe mais il ne faut pas qu’elle soit mouillée, etc. C’est comme pour les humains! Certains aiment les toilettes turcs et détestent faire derrière un arbre🌲Chacun ses habitudes! 

⚠️si tu as utilisé des alaises ou des serviettes au début de l’apprentissage pour que ton chiot s’habitue à faire à un endroit précis car tu habites au 48ème étage 🌇ou pour n’importe quelle autre raison, ton chien est propre lorsqu’il fait toujours au même endroit (soit sur les alaises). Il a ainsi compris l’apprentissage. Dans ce cas, il faudra petit à petit déplacer les alaises jusqu’à dehors pour qu’il assimile que les nouvelles toilettes ne sont plus à l’intérieur mais à ☀️l’extérieur🌧️. Cette transition peut aussi prendre un peu de temps 🕰️, c’est normal! 

 

🗝️ numéro 7

L’apprentissage n’est pas linéaire🔜 et c’est tout à fait normal! Aussi, il peut y avoir des accidents même parfois après plusieurs semaines. Cela n’est pas grave et peut être lié au fait d’avoir bu un peu plus car il y avait la canicule ou pour une autre raison. Ce qui compte c’est la progression générale ➡️↗️↘️🏁.

 

🗝️ numéro 8

Il faut bien savoir comment gérer les petits accidents. Il est très important de ne pas punir ton chiot même si tu le prends sur le fait accompli. En effet, dans ce cas ton chiot peut apprendre qu’il ne doit pas faire ses besoins devant toi et du coup il va juste apprendre à se cacher et à les faire lorsque tu ne regardes 👀pas. C’est comme cela que l’on retrouve, à l’odeur, des 💩 derrière le 🛋️

Donc si tu surprends ton chiot sur le fait, il y a 3 étapes à suivre : 

1️⃣ tu le mets le plus vite possible dehors, sans s’énerver, calmement. 

2️⃣ tu nettoies tout à fond, jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule odeur. 

3️⃣ tu apprends de ton erreur. En effet, qu’est-ce qu’il fait qu’il y a eu un accident ? Est-ce que j’ai attendu trop longtemps ? Est-ce qu’il m’a demandé et que je n’ai pas remarqué parce que j’étais sur l’🖥️ ? Est-ce que je lui ai donné quelque chose à ronger et qu’il a eu du coup plus soif ? C’est en te demandant ce qui s’est passé que tu vas apprendre pour la suite. 

 

🗝️ numéro 9

Il s’agit de bien gérer les sorties du chien. Beaucoup de personnes font l’erreur de sortir le chien et de rentrer dès qu’il a fini de faire ses besoins. Avec ce procédé, le chien apprend que dès qu’il a fait ses besoins, la balade s’écourte, se termine. Si ton chien aime bien se balader, jouer dehors – ce qui est le cas de beaucoup de chiens – alors il va se retenir de faire ses besoins le plus tard possible. Il y a aussi des chiots qui ont de la peine à faire leurs besoins dehors car il y a trop de choses qui les amusent, les distraient et donc ils n’arrivent pas à se concentrer et à penser à faire leurs besoins. Du coup, je te conseille de différencier les sorties hygiéniques 🧻 et les sorties pour le fun 🎉. Lorsque tu fais une sortie pour le fun, commence toujours par la partie hygiénique, c’est-à-dire en gardant le chien en laisse🦮, en allant dans un endroit où il y a peu de distractions, où il y a une matière et peut-être des odeurs qu’il aime bien. Quand il a fait ses besoins, tu le félicites et ensuite seulement il peut être détaché, partir en balade ou s’amuser, etc.

🗝️ numéro 10

Il va falloir généraliser l’apprentissage. Lorsque ton chiot a bien compris qu’il ne doit pas faire ses besoins à la maison, c’est-à-dire chez lui, cela ne veut pas dire qu’il différencie l’intérieur de l’extérieur. En effet, faire ses besoins uniquement à l’extérieur est une règle humaine. Aussi, la prochaine fois que tu vas aller chez tes parents, chez des amis, chez le vétérinaire, c’est tout à fait possible qu’il fasse ses besoins et que ce soit tout à fait normal pour lui. Il va donc falloir continuer l’apprentissage en le généralisant. Ceci en utilisant la même méthode que tu as faite à la maison dans tous les nouveaux lieux. 

Combien de temps pour un chiot propre ?

J’espère que ce qui précède t’as permis de comprendre que pour que ton chien comprenne vraiment ce que tu veux obtenir de lui, il est important :

  • d’être patient-e 
  • d’être cohérent-e
  • d’y aller progressivement 🪜

Il y a plusieurs facteurs qui prédisent si l’apprentissage va être très rapide ou très long. Il s’agit par exemple de ta disponibilité. Si tu es présent, que tu es👂très attentif 👀 et que tu peux sortir ton chiot dès qu’il en a besoin, dès qu’il se manifeste, dès qu’il se lève, dès qu’il bouge, alors l’apprentissage pourra aller très vite. Si tu es absent ou pas disponible plusieurs heures par jour – plus longtemps que ce que ton chien peut se retenir, alors l’apprentissage prendra plus de temps. Cela dépend également de la taille de la vessie de ton chien. C’est quelque chose de très individuel. Certains chiots vont rapidement réussir à se retenir et à développer ces nouveaux muscles et d’autres vont avoir besoin de plus de temps pour s’entrainer et c’est aussi tout à fait normal. Il est important d’être emphatique en comprenant que certains chiots ne peuvent pas se retenir. Ceci est identique à l’humain à l’âge de 1 an👶, même s’il le souhaite ce n’est pas toujours possible comme lorsque l’on rit un peu trop fort et qu’un petit accident arrive😅.

Conclusion

Si tu as aimé cet article et que tu souhaites en apprendre plus sur l’éducation positive et moderne, que tu as envie de développer une vraie complicité avec ton chien au travers d’une jolie communication, je t’encourage à télécharger la vidéo gratuite les 5 clés R.E.L.A.X  pour une belle relation avec ton chien

Si tu veux plein d’autres conseils pour pouvoir accompagner ton chiot dans une belle relation, et pouvoir le prendre partout avec toi, rejoins-nous dans notre cours en ligne :

 

Par Laetitia Gonnon

Après un master en sciences de l'éducation, Laetitia a repris des études en comportement animal. La combinaison des deux lui permet d'accompagner les Maitres Zen et leurs chiens dans une relation harmonieuse. En effet, l'accueil des émotions de l'humain est indissociable à l'éducation du chien ! Le bien-être de tous, autant des bipèdes que des quadrupèdes, est donc sa priorité. Elle gère une école d'éducation canine EduZen, située à Lausanne en Suisse, qui aide des centaines de Maitres Zen et leur chien chaque année. Domaines de compétences de votre formateur-trice : - Clicker training - Science du comportement - Medical training - Tricks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Notre mission ? Rendre l'éducation canine fun et accessible à tous. Une éducation positive, moderne, bienveillante et respectueuse pour toi et ton chien.


Abonne-toi à notre newsletter
En t'abonnant, tu auras accès à la vidéo offerte "Les 5 clés R.E.L.A.X. pour créer une relation complice avec ton chien".

@ copyright 2022 | Eduzen-Academy – Tous droits réservés – Mentions LégalesConditions générales de ventePolitique de confidentialité
Site réalisé avec ❤ par unyque.ch et Graphicatelier