Et si mon chien pouvait parler lors des soins ?

Les Soins Coopératifs ou le Medical Training, une philosophie de vie.

 💉 Très souvent – trop souvent – nos chiens subissent les interventions médicales : vaccins, prise de sang, examen des yeux, etc. 

🛁 Même les soins que l’on fait à domicile sont trop souvent un moment de stress pour le chien : brossage, séchage, enlever une tique, etc. 

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi les chiens stressent pour la plupart lors des soins, et comment changer radicalement leur vie – et la vôtre ainsi que celles de votre vétérinaire. 

Ok mon chien n'aime pas trop... Et alors ?

Le chien ne comprend pas ce qu’il se passe. Il ne sait pas si ça va faire mal ou pas. Il ne sait pas que c’est pour son bien. 

😰 Du coup, il stress, il anticipe la douleur, il se crispe, il cherche à fuir…

📖 C’est ce que l’on appelle, en langage scientifique, le stress. 

🧬 Le stress est nécessaire à la survie de l’individu, et, à petites doses, il est sain. Néanmoins trop de stress (trop en fréquence ou en intensité) a des effets négatifs à courts et long termes, comme une baisse du système immunitaire. 

Mais ce n’est pas le seule effet secondaire.

Si votre chien n’aime pas les soins, considérez que :

❌ Il n’aura pas accès aux soins comme prévu. En effet un chien qui bouge, se débat, n’aura peut être pas une examination aussi poussée de la part du vétérinaire. 

❌ Il récupérera moins bien. En effet, des études montrent que si l’on stress lors d’une intervention médicale, le corps aura plus de peine à guérir.

❌ Il y a un vrai risque de morsure. Votre chien montre des signaux de stress (visages tendus, oreilles en arrière, essaye de fuir) car il aimerait que “tout s’arrête”. A force, il peut perdre patience. Son moyen de se défendre sera alors probablement ses canines. 

❌ Le vétérinaire ne le verra pas dans son état habituel, donc il sera difficile pour lui d’évaluer l’état général de santé du chien, et certains examens peuvent être faussés.

❌ De plus, quand votre chien est en état de stress lors d’un soin, et qu’il cherche à fuir, il perd confiance en vous et peut faire des associations négatives avec ce qui l’entoure (vous, les vétérinaires, la salle, les instruments, etc.). 

Mais que faire ?

C’est pourquoi il est primordial d’aider votre chien à être calme et apaisé lors des soins. 

Et cela concerne tous les chiens, car tous les chiens peuvent être malade et avoir besoin un jour d’avoir certains soins !

C’est comme cela que sont nés les différents courant de Medical Training. 

  • Le Medical Training : c’est l’idée d’entrainer un animal aux soins, mais “pour de faux”. On va par exemple faire semblant de lui faire une piqure. 
  • Les Soins Coopératifs (ou Cooperative Husbandry Training) : c’est l’idée de demander le consentement du chien avant d’effectuer un soin. 
Le concept de Soins Coopératifs va donc beaucoup plus loin et c’est une philosophie de vie que l’on a intégrer à notre quotidien depuis quelques années chez EduZen. 

En quoi consistent les Soins Coopératifs ?

Les Soins Coopératifs, c’est donc donner au chien la possibilité de donner son consentement :

  • ✅ Oui, je suis d’accord que tu me fasses ce vaccin.
  • ✋🏽Attends, j’ai besoin d’une pause.
  • ⛔️ STOP, c’est trop pour moi pour aujourd’hui. 

Ainsi, un réel dialogue se met en place avec son chien. 

Plus le chien a la possibilité de dialoguer, plus il est entendu, plus il va nous parler et nous faire confiance.

Le lien de confiance est créé grâce à l’écoute et la considération des envies et besoins du chien.

✅ Quand on commence avec les soins coopératifs, on ne peut plus s’arrêter.

Aujourd’hui je dialogue avec mes chiens des dizaines de fois par jour :

  • Est-ce que tu veux bien monter dans la voiture STP ?
  • Est-ce que je peux te sécher les pattes ?
  • Tu prends ton médicament ?
  • Oh tu demandes à monter sur le lit, OK tu peux monter sur le lit. 
  • Tu préfères ce jouet là, OK !
  • Ah aujourd’hui tu veux te balader dans la forêt, dacc on y va.

Quels sont les 7 étapes pour apprendre à mon chien à coopérer ?

  1. Apprendre la position (exemple : Bucket Game).
  2. Apprendre à maintenir la position.
  3.  Maintenir la position malgré les distractions visuelles.
  4. Maintenir la position malgré les distractions tactiles.
  5. Maintenir la position malgré les distractions auditives.
  6. Comprendre que quand il quitte la position, la distraction s’arrête et que dès qu’il reprend la position, la distraction revient.
  7.  Être capable de revenir dans la position de lui-même.

Par Laetitia Gonnon

Après un master en sciences de l'éducation, Laetitia a repris des études en comportement animal. La combinaison des deux lui permet d'accompagner les Maitres Zen et leurs chiens dans une relation harmonieuse. En effet, l'accueil des émotions de l'humain est indissociable à l'éducation du chien ! Le bien-être de tous, autant des bipèdes que des quadrupèdes, est donc sa priorité. Elle gère une école d'éducation canine EduZen, située à Lausanne en Suisse, qui aide des centaines de Maitres Zen et leur chien chaque année. Domaines de compétences de votre formateur-trice : - Clicker training - Science du comportement - Medical training - Tricks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Notre mission ? Rendre l'éducation canine fun et accessible à tous. Une éducation positive, moderne, bienveillante et respectueuse pour toi et ton chien.


Abonne-toi à notre newsletter
En t'abonnant, tu auras accès à la vidéo offerte "Les 5 clés R.E.L.A.X. pour créer une relation complice avec ton chien".

@ copyright 2022 | Eduzen-Academy – Tous droits réservés – Mentions LégalesConditions générales de ventePolitique de confidentialité
Site réalisé avec ❤ par unyque.ch et Graphicatelier